life update : janvier 2020

84577653_597816704482978_5249571954184159232_n.jpg

Une nouvelle année, un nouveau départ. L’occasion de prendre de bonnes résolutions et de se promettre de faire de son mieux. Personnellement, je me jette dans 2020 avant beaucoup d’attentes, et surtout beaucoup de bonne volonté. Cette année, je veux faire de mon mieux. Cette année, je veux prendre soin de moi. Janvier m’a rudement mise à l’épreuve, mais je commence Février avec un sourire au visage. Ce mois-ci sera meilleur. Parce que je me le suis promis.

Aussi parce que je fêterai mon anniversaire dans cinq petits jours.

Déjà.

Je réalise seulement maintenant que j’ai vécu vingt-quatre longues années… Une petite éternité. J’en ai passé dix à me détester et à me punir. Mais je ne regrette rien, puisque ces difficultés m’ont façonnée. Aujourd’hui, je choisis le bonheur. Aujourd’hui, j’ai décidé d’apprendre de mes erreurs. Ce mois-ci m’a beaucoup éclairée sur ma relation avec le monde. Malgré tous mes défauts – et je les connais mieux que personne -, je suis toujours la première à aider les gens, à les soutenir, à tenter de comprendre les raisons derrière leurs agissements, à vivre avec parce que je les aime. Mais pendant ce temps-là, j’oublie d’être là pour moi.

Comprendre, c’est une chose. S’oublier au profit d’une relation, c’en est une autre.

Se choisir n’est pas égoïste.

Se protéger n’est pas égoïste.

Je suis une priorité.

Vous êtes votre priorité.

J’ai toujours eu un problème avec l’idée que certaines personnes pouvaient ne pas m’aimer – ou m’aimer moins que d’autres. Un complexe enfantin et autocentré dont j’essaie de me débarrasser, encore aujourd’hui. Mais petit à petit, je comprends.

Je ne peux pas être aimée de tout le monde.

Et ça ne remet absolument pas en cause la personne que je suis. Et quand bien même ; que puis-je y faire ? Je suis ce que je suis. Je ne peux pas changer, encore moins pour les autres. À 24 ans, je veux arrêter de me plier en quatre pour faire en sorte que les gens m’aiment, ou continuent à m’aimer. Je veux arrêter de m’excuser pour tout et n’importe quoi.

Je veux pouvoir vivre ma vie en me disant : « C’est ce que je suis, dans toute mon imperfection, et c’est assez. »

Parce que ça l’est.

Morgane, qui aime et qui est aimée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s